Biomasse Normandie : association au carrefour de la valorisation énergétique et agronomique de la biomasse

Vous êtes ici :

Dimensionnement d'une installation de chauffage domestique au bois

MOTS CLES

Puissance / dimensionnement / appoint / maison

Définition de la puissance à installer pour couvrir les besoins de chauffage et d'eau chaude sanitaire (ECS) d'une habitation.

Le chauffage domestique au bois est majoritairement assuré par des appareils indépendants (pôeles, foyers fermés...), ne couvrant que les besoins de chauffage d'une partie de l'habitation. L'appoint est apporté par des appareils au fioul ou au gaz, ou très souvent par des convecteurs électriques (salles de bains et chambres).

Dans le cas d'un chauffage central à eau chaude, la chaudière fournit l'énergie thermique nécessaire à l'ensemble de l'habitation en période hivernale (y compris l'eau chaude sanitaire). En période estivale, une production solaire ou électrique est préconisée pour éviter le fonctionnement à charge réduite de l'installation bois (facteur de veillissement précoce).

Le dimensionnement de la puissance (en kW) prend en compte les paramètres suivants :

  • le volume à chauffer ;
  • la performance énergétique du bâtiment ;
  • la température de consigne intérieure ;
  • la température extérieure de base.

Un chauffage au bois doit toujours être dimensionné au plus juste : il faut impérativement éviter tout surdimensionnement à l'origine de surconsommation importante et d'émissions polluantes. Une installation est bien dimensionnée lorsque sa puissance nominale est sollicitée au moins quelques jours dans l'année (journées les plus froides).

Références bibliographiques

En cours d'actualisation

Organismes ressource

En cours d'actualisation

 

Téléchargement

  • (JPEG - 26.1 ko)


Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com

Crédit partenaires financeurs

Site financé avec l'aide de

Moteur de recherche

Animations graphiques